[Politique] Destitué de ses fonctions de chef traditionnelle ,Biloa Effa répond à Atanga Nji

Sa Majesté Biloa Effa demande au ministre de l’Administration territoriale d’aller réviser ses cours de droit administratif. Pour Sa Majesté Biloa Effa, l’arrêté du ministre Paul Atanga Nji est nul et sans effet. Le chef traditionnel Beti / Ewondo indique qu’il reste une autorité traditionnelle. Aucun acte administratif ne peut lui enlever cette fonction. Au cours de l’interview accordée à notre confrère La Nouvelle Expression, Biloa Effa qualifie l’arrêté du ministre de torchon. «Ce torchon relève de la farce. Je suis chef coutumier des Mvog Betsi du clan Mvog Tsoung Mballa, de la 5ème dynastie. Ce n’est pas un acte administratif qui fait de moi ce que je suis. C’est par dévolution héréditaire que je suis chef coutumier. Le Minat Monsieur Paul Atanga Nji gagnerait à réviser ses cours de droit administratif. C’est pénible pour un personnage comme celui-là.Il n’échappe à personne, le rôle que joue ce personnage dans les régions du Nord-Ouest et du Sud- Ouest», a-t-il déclaré. Rappelons que le 6 décembre 2019, Paul Atanga Nji a rendu public un arrêté. Dans ledit arrêté, il informait l’opinion de la décision qu’il a prise. Cette décision concerne la destitution de Biloa Effa de ses fonctions de chef traditionnel. Le ministre de l’Administration territoriale accuse le chef du quartier Messa Nkoba’a d’être l’auteur d’actes d’instigation et incitation à l’insurrection, insubordination caractérisée à l’endroit des autorités administratives et participation active à une manifestation publique interdite.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps