[Politique ]désertion dans le parti de Kamto

43 militants du MRC ont démissionné pour rejoindre le nouveau parti créé par Shanda Tonme. 43 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun(MRC) de la ville de Bengbis, située dans la région du Sud Cameroun, claquent la porte. Ils ont quitté le parti de l’opposant Maurice Kamto pour rallier les rangs du MPDR. C’est le Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation(MPDR) créé le 27 mai 2020. La satisfaction du MPDR D’après la Dépechesafrique.fr, les 43 ex-militants du MRC se sont réunis le 20 juin 2020 au domicile de Bekono Emmanuel sis au quartier Pays-Bas. C’est lors de cette rencontre, convoquée par Bingombo Roland Hugues Gislain, qu’ils ont décidé de basculer dans le MPDR.« C’est une bonne nouvelle pour notre parti. Nous sommes heureux d’accueillir jour après jour, des compatriotes qui ont compris qu’il ne sert à rien de semer le désordre dans notre cher et beau pays le Cameroun. Qu’il est inutile de promouvoir les divisions, le tribalisme. Nous sommes tous, fils et filles de ce pays. Il faut le dialogue, la réconciliation, la paix; pour aspirer au développement ». A réagi Nestor Nga Etoga, l’attaché au cabinet du président national du MPDR. La vision du parti « Nous appelons tous ceux des Camerounais et Camerounaises qui hésitent encore, à nous retrouver sans crainte, ni honte, dans ce vaste chantier de construction nationale. Nous restons un parti politique ouvert, respectueux des emblèmes du pays, disposé à ramener tous les fils et filles sur la table à palabre.» A-t-il ajouté. Les 43 ex-militants du MRC s’engagent à accompagner le Pr. Jean-Claude Shanda Tonme, le promoteur du MPDR sur le chemin de la quête de la paix… D’ailleurs, apprend-on, ils ont adressé le 22 juin 2020 au président national du MPDR, une liste des noms, numéros de téléphone et signatures des engagés à rejoindre les rangs du parti.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps