[Politique]des conseillers municipaux de la commune d'Eseka veulent destituer le Maire

Ils ont adressé ce mardi 16 mars 2021 une lettre d’invitation au Préfet du département du Nyong et Kellé, Peter Tieh Nde, à une session extraordinaire du conseil municipal, ayant pour objet «retrait de confiance au chef de l’exécutif communal d’Eséka».Après seulement une année en fonction comme patron de l’exécutif communal de la ville d’Eséka, département du Nyong et Kellé, région du Centre, la tête de Sylvain Tjock est déjà mise à prix. Il est dans le collimateur de 13 conseillers municipaux de la commune, qui ont convoqué une session extraordinaire du conseil le 19 mars 2021 à l’Hôtel de ville d’Eséka. Ces élus locaux ont d’ailleurs adressé une invitation ce mardi 16 mars 2021 au Préfet du Nyong et Kellé, Peter Tieh Nde, à prendre part aux travaux de cette rencontre dont l’objet est clair: «retrait de confiance au chef de l’exécutif communal d’Eséka». Il va sans dire que les 13 conseillers envisagent de passer l’édile de la ville à la guillotine, pour des raisons non encore élucidées. Le préfet a pour sa part saisi ce même mardi 16 mars le maire Sylvain Tjock, pour se renseigner de l’effectivité de la convocation de cette session extraordinaire dans sa commune, non sans lui présenter sommairement la situation, et en lui exigeant une réponse dans 24 heures. Il y a fort à parier que le maire du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) ne donnera pas des munitions à ses adversaires possédant une arme pour l’éliminer. Et il pèse d’ores et déjà un fort soupçon d’annulation de cette rencontre par l’autorité administrative, du fait des menaces de trouble à l’ordre public.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps