[Politique] Denis Nkwebo : ‹‹ allô Genève ! Il paraît que le faux a des limites ? ››

Le président du Syndicat national des journalistes du Cameroun Denis Nkwebo se moquent de ceux qui ont promis de perturber le séjour du président Biya et son épouse Chantal à Genève en Suise. Ce mardi 13 juillet 2021, Paul et Chantal Biya le couple présidentiel va passer leur troisième nuit dans une suite de l’hôtel continental de Genève. Après leur arrivée en Suisse pour un court séjour privé, la Brigade anti-sadinards (BAS) a réagi en promettant de perturber ce séjour. Le Commandant de la BAS Calibro Calibri est allé jusqu’à dire dans une vidéo, que le président Biya n’a plus le droit de venir en Europe. Et c’est par devoir pour la patrie, que son séjour sera menacé. Pour Denis Nkwebo, ces menaces sont juste du bluff. Et ces personnes qui les profèrent, ont un faux courage. «Allô Genève ! Il paraît que le faux courage a des limites ?», a-t-il écrit sur son compte Twitter. Rappelons que le commandant de la BAS Calibro Calibri a annoncé dans sa vidéo que la manifestation pour perturber le séjour du Chef de l’Etat aura lieu le samedi 17 juillet 2021. « Je vous appelle à un rassemblement massif de la diaspora camerounaise à Genève… La patrie nous appelle et nous devons répondre à l’appel de la patrie. Biya Bi Mvondo et sa suite n’ont pas droit de cité en Europe », a déclaré Calibro Calibri dans cette vidéo. L’ambassadeur du Cameroun en Suisse pour sa part a condamné cette sortie de Calibro Calibri. Il a par ailleurs demandé aux compatriotes de Suisse et des autres pays, de ne pas se laisser entraîner. « L’Ambassade outrée par des propos aussi virulents qu’odieux, ainsi que par un projet qui vise à déstabiliser nos institutions en s’en prenant à celui qui les incarne, à savoir S.E.M. Paul Biya, condamne sans réserve l’attitude irresponsable et haineuse des auteurs de ces propos obscurs et de ce projet insensé. L’Ambassadeur, tout en soulignant, à la suite du gouvernement, la nécessité pour tout camerounais, où qu’il se trouve, de promouvoir le vivre ensemble et de ne pas céder aux discours haineux, invite les membres de la diaspora camerounaise Suisse et des pays voisins à ne pas s’associer aux manœuvres inacceptables visant par ailleurs à ternir l’image de notre pays et à porter atteinte aux excellentes relations d’amitié avec notre pays d’accueil, dont les autorités, notamment celles de la sécurité, ont été dûment saisies au sujet de cette situation », a écrit l’Ambassadeur Léonard Henri Bindzi.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps