[Politique] Décès d'Adamou Ndam Djoya : Le sultan Ibrahim Mbombo Djoya enterre la hache de guerre

Les hommages à Adamou Ndam Njoya se poursuivent. Trois jours après sa mort, le sultan Ibrahim Mbombo Njoya s’y met. Dans un communiqué rendu public de lundi 09 mars, le souverain roi des Bamoun a écrit à la famille royale est éprouvée. « Passé ce temps de la profonde affection de père et de garant de nos us et coutumes, nous voici devant vous pour attester de l’immense douleur qui peut s’emparer de nous toutes et tous », s’attriste le roi des Bamouns qui se rappelle de l’animosité qui a souvent caractérisé les rapports entre lui et Adamou Ndam Njoya, par ailleurs président de l’Udc, un parti politique concurrent au Rdpc au pouvoir dont le sultan est l’un des membres les plus influents. Il poursuit : «Nous ne partagions souvent pas les mêmes points de vue dans certains domaines, ce qui est tout à fait naturel dans une société. Toutefois, le Malheur qui nous frappe nous rassemble au delà des clivages partisans, au-delà des différends, propres à toutes les grandes familles». Les deux personnalités, en raison de la politique, se sont toujours regardées en chien de faïence. Mais au delà de ces clivages, il reste que le Noun a perdu un grand bâtisseur de la République, qui a «contribué efficacement à la mise en place des institutions démocratiques de notre pays», confie le sultan.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps