[Politique] Contre-attaque : Jean Kuété Répond à Maurice Kamto

Le SG du parti au pouvoir invite les Camerounais à être vigilants. Et surtout ne pas se laisser distraire par ceux qui ne veulent pas le bien du pays. Plusieurs leaders d’opinion, dont Maurice Kamto, doutent des recommandations formulées lors du Grand dialogue national. Alors même que les Camerounais attendent, dans la sérénité, leur mise en œuvre. Pour leur répondre, Jean Nkuété, a rendu public le mercredi 17 octobre 2019 un communiqué. Le secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) y invite les Camerounais à la patience. Et, de ne pas se laisser distraire par ceux qui ne veulent pas le bien du pays. « Nos militants doivent plutôt se mobiliser massivement pour préparer efficacement les prochaines échéances électorales ». Le RDPC demande de faire confiance au Chef de l’Etat Contrairement à certains partis politiques, le RDPC demande aux Camerounais de faire confiance au Chef de l’Etat. En particulier dans « la mise en application des recommandations du Grand Dialogue National. Et à faire confiance au Président de la République qui a promis d’en faire l’usage le plus bénéfique». Avant de se félicite une fois de plus du déroulement du Grand Dialogue National. De même que de saluer les efforts déployés. D’une part en vue d’assurer la pleine jouissance des libertés individuelles. Et d’autre part, la sécurité des personnes et des biens. Ainsi que la préservation de l’intégrité du territoire national. La volte-face des partenaires du Cameroun Dans le même ordre d’idées, le parti au pouvoir dénonce la nouvelle tonalité du discours de certains partenaires du Cameroun. Pourtant, « il y a quelques semaines à peine, saluaient hautement la convocation du Grand Dialogue National ». Tout comme, ils se félicitaient du déroulement des travaux et des recommandations retenues. « Le RDPC exprime son incompréhension pour ces comportements de nature à semer la confusion au sein de l’opinion. Et regrette, en même temps, les ingérences récurrentes et irrespectueuses dans les affaires de notre pays ». En définitive, Jean Nkuété en appelle à la plus grande vigilance populaire. Et déjouer les entreprises d’intoxication savamment orchestrées sur les réseaux sociaux.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps