[Politique ]contestation de la victoire à Bafoussam 1er,le Rdpc prend à temoin le sous-préfet

Depuis ce mardi 11 février 2020, certaines commissions communales de supervision des élections municipales du 09 février 2020 proclament les résultats. Dans le département de la Mifi, Région de l’Ouest, le Social Democratic Front a gagné les 61 sièges mis en jeu dans la commune de Bafoussam 1er avec 51,03% contre 48,95% pour le Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Ce résultat confirmé par l’Antenne communale d’Elecam, est contesté par le RDPC sur la base d’une fuite venue des sources insoupçonnées. Dans une lettre adressée au Président de la commission départementale de supervision de la campagne du RDPC pour la Mifi, Pascal Nguihe Kante, président de la commission communale de la campagne du RDPC à Bafoussam 1er relate qu’ils « étaient réunis dans leur QG aux environs de 2h du matin lorsque le Président de la section (RDPC), Dr Jules Hilaire Focka Focka, a reçu un appel de félicitations du Sous-Préfet de Bafoussam 1er, Aboubakar Garba, qui annonçait le score de 50,22 contre 48,78 en faveur du RDPC.Les services de renseignement de Yaoundé ont également félicité le Président quelques minutes après. Grande est leur surprise à l’instant car l’Antenne communale d’Elecam de Bafoussam 1er vient de proclamer la liste SDF vainqueur de l’élection avec un pourcentage de 51,03 % ». Ils ont saisi l’avocat du RDPC pour un recours ils ont des preuves dit-il, que cette élection a été tachée d’irrégularités.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps