[Politique] Confidentiel : vers la fin de l'alliance Kamto et Penda Ekoka !

La gestion tumultueuse du rapport d’audit de l’initiative Survie Cameroun pourrait fin mettre à l’alliance entre le président du Mrc et le coordonnateur du mouvement Agir. Depuis quelques semaines maintenant, l’initiative Survie Cameroun mise sur pied par Kamto et Ekoka en mars 2020 pour venir en aide à certains camerounais alimente les commentaires. Alors que Penda Ekoka annonce la clôture des opérations il constate qu’il y a un manquement de près de 250 millions de FCFA. Il décide alors de commun accord avec son allié Kamto, de procéder à un audit. Il y a donc un climat de suspicion entre les deux leaders. Une question lancinante échauffe les esprits : où sont donc passés les 250 millions de FCFA manquants ? Des détracteurs de Maurice Kamto accusent l’opposant de détournement de fonds. L’attaque est grave et relègue au second plan l’aspect humanitaire de l’opération. Rajoutant à la polémique, l’audit commandé par les équipes d’Ekoka auprès du cabinet ACDB Consulting conclut n’avoir pas pu « établir de manière formelle l’origine de l’écart » observé. Bug « La plateforme de collecte était conçue pour ne recevoir des dons qu’en euros. C’est en ouvrant la plateforme aux autres monnaies que le bug est apparu et cela a affecté 21 dons pour un total de 314 273 euros ». Pour se défendre, Maurice Kamto décide de mener un nouvel audit et sollicite trois cabinets. Dans le rapport rendu public par le leader du Mrc le 22 avril, devant trois journalistes, le consortium aboutit à la conclusion qu’un « bug informatique » provenant d’un convertisseur de devises ayant affecté la plateforme entre juin et juillet 2020 est à l’origine de l’écart. « Malgré ces explications, la crise de confiance née de cet incident a laissé des traces. Christian Penda Ekoka l’affirme : lui ne « croit pas » à la version du consortium de cabinet. En face, les soutiens de Maurice Kamto accusent de trahison cet ancien conseiller de Paul Biya. Un grand déballage se profile-t-il à l’horizon ? La fin de l’alliance entre Kamto et Ekoka, elle, paraît désormais inévitable » lit-on dans le Journal Jeune Afrique ce mercredi 5 mai 2021.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps