[Politique] Célestin Djamen : ‹‹ mon parti sera différent des autres ››

Président de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR), il souligne par ailleurs que sa formation politique travaillera pour le respect des valeurs républicaines. Cette semaine, Célestin Djamen a vu la légalisation de sa formation politique. Il s’agit de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR). Ce parti politique arrive quelques mois seulement après sa démission du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto. En effet, depuis la légalisation de ce parti, l’homme se positionne désormais comme un acteur du changement dans notre pays. Pour ce transfuge du Social démocratic front (Sdf), son parti est créé dans la perspective des échéances électorales de 2025. Cameroun « Mon parti sera différent des autres. On a eu l’impression depuis quelques décennies qu’on piétine les valeurs républicaines et que certaines petites chapelles politiques sont au-dessus du Cameroun. Nous allons changer cela, vous le verrez dans les prochains jours », a indiqué l’homme politique dans l’émission Club d’élites sur Vision 4, une télévision privée émettant depuis Yaoundé au Cameroun. Bien avant l’émission de ce dimanche Djamen donnait le ton de son parti sur Abk, une radio privée qui émet depuis Douala. « Il y a 318 partis politiques au Cameroun mais vous en connaissez combien ? A peine créé, APAR fait déjà l’actualité et compte intégrer le top 5. Le Sdf et le Mrc sont pratiquement morts. Je ferai tout pour que APAR soit ouvert à tous. Il y aura un département formation politique, passage obligatoire pour tout militant, ce qui n’est pas fait ailleurs », indiquait ce dernier. Bessengue « Le siège du parti est Douala – Bessengue. Il y a déjà beaucoup de demandes d’inscriptions. Il y aura une commission disciplinaire. Nous autorisons les courants de pensée mais dans la discipline », avait-il indiqué.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps