[Politique] Célestin Djamen Créé son parti politique pour la présidentielle de 2025

Il s’agit de l’Alliance patriotique et républicaine, en abrégé APAR. Quelques mois seulement après avoir quitté le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Célestin Djamen crée son propre parti politique. Il s’agit de l’Alliance patriotique et républicaine, en abrégé (APAR). L’ancien militant du MRC se positionne désormais comme la figure du changement au Cameroun. Ce nouveau parti est créé dans la perspective des échéances électorales de 2025. Cependant, à ce Célestin Djamen, notamment de se rapprocher du régime en place pour légitimer toutes ses forfaitures. L’ancien secrétaire aux droits de l’Homme et à la gouvernance du MRC, avait annoncé le lundi14 décembre 2020, sa démission du parti lors d’une conférence de presse à Douala. Djamen avait rejoint la formation dirigée par le Pr. Maurice Kamto en 2018, en provenance du SDF, c’est au sein de ce parti qu’il a grandi et fait ses classes politiques. La décision du MRC de ne pas aller aux élections législatives et municipales de février 2020 n’avait pas été du goût de Célestin Djamen. Et c’est depuis cette décision du boycott qu’il est complètement tombé dans la dissidence jusqu’à sa démission. La présidentielle au Tchad Célestin Djamen a été invité par le président Idriss Deby pour superviser l’élection présidentielle du dimanche 11 avril. Il avait personnellement fait l’annonce le lundi 05 avril 2021 sur sa page Facebook. Si l’homme politique était heureux de se rendre au Tchad, ce n’était pas le cas de ses détracteurs. En dessous de la publication, moqueries et railleries se sont enchaînées contre l’ancien transfuse du SDF. « Vous venez ici chez nous pour votre gombo on sait. Mais sachiez que cette comédie ne va plus durée. On ne vous dit pas d’élection le 11 avril, vous ne comprenez pas??? », réagissait Wondibe Justin du Tchad : « être maire est une question de vie ou de mort pour ce type », avait ajouté Leo De Vinci.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps