[Politique] Après régionales 2020 où vont loger les conseils régionaux ?

La question se pose au moment où les sièges n’ont pas été construits pour ces institutions prévues pourtant depuis 24 ans dans la Constitution. Après le scrutin du 6 décembre dernier et les résultats qui en découleront au plus tard le 9 décembre 2020, l’on sera fixé sur l’identité des 900 conseillers régionaux du pays. Chaque région qui disposera de 90 conseillers, tiendra une session de plein droit à partir du 22 décembre pour élire son président du Conseil et acter le début du mandat des conseillers. Mais où siègeront-ils ? La question taraude les esprits au moment où les sièges des Conseils régionaux n’ont pas été construits à travers le pays. Si les autorités administratives du Littoral ont déjà choisi la sous-préfecture de Douala 1er comme siège du Conseil de ladite région, l’on ne connait encore les lieux qui abriteront les Conseils des autres régions. Des sources indiquent que l’Etat va redéployer plusieurs administrations vers d’autres bâtiments administratifs des régions afin de faire place aux Conseils régionaux. Un redéploiement, croit-on, qui va nécessiter des moyens financiers et logistiques supplémentaires pour l’Etat. Pourtant, s’étonnent des observateurs, les régionales ont été annoncées depuis plus d’un an. Mais l’Etat n’a pas pensé à construire les sièges des Conseils régionaux. Manque de planification ou de moyens financiers ? Des observateurs s’interrogent sur cette institution consacrée dans la Constitution du 18 janvier 1996. Vingt quatre ans plus tard, elle est enfin effective mais devra squatter des locaux administratifs avant que l’Etat ou les régions elles-mêmes ne se dotent de leurs propres sièges.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App