[Politique] 744 sinistrés attendus dans les bureaux du premier ministre

On la croyait à jamais dans les oubliettes comme bon nombre de dossiers brulants qui laissent presque insensibles les « décideurs », quand contre toute attente, l’affaire de la catastrophe d’Esaka resurgit comme une fumée qui s’échappe d’une cheminée.Trois ans après la catastrophe qui a fait 80 morts, 7 disparus et près de 950 blessés de sources officielles, le train du train d’un 21 octobre 2016 qui n’arrivera jamais à destination continue sa course vers une fin salutaire pour les sinistrés : 744 au total ils sont, renseigne un tweet de CRTVweb. Attendu dans les bureaux du Premier Ministre le 9 Aout 2019, les sinistrés du train 152 qui a achevé sa course au milieu de son parcours à Eséka pourront enfin connaître le sort à eux réservé par les pouvoir publics : on se souvient qu’à la date du 3 octobre 2018 déjà, le Président de la République avait déjà ordonné le déblocage de la somme de 1 milliard qui avait permis à quelques victimes ou leurs ayant droit d’empocher des chèques allant jusqu’à 215 millions de francs CFA.Des mois et des années se sont écoulés mais les fantômes du sinistre restent présents dans quelques esprits fort affligés : puisse cette marque d’attention du gouvernement permettre ne serait-ce que de calmer et adoucir la peine de ces chers sinistrés.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps