Peur et regain de violence dans les parties Cameroun

Au Cameroun, la peur s'installe dans les villes anglophones cibles des affrontements armés à répétitions entre force de l'ordre et séparatistes. De nombreux habitants quittent la ville de Bamenda, à cause de la présence massive des soldats mais aussi des combattants sécessionnistes qui de temps en temps font irruption au centre des populations tirent et sèment la panique. Attaques, enlèvements, assassinats, incendies... les villes et villages des régions anglophones du Cameroun deviennent de plus en plus invivables pour les populations prises entre deux feux dans des affrontements meurtriers qui opposent les forces de sécurité aux groupes armés séparatiste.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App