Opération épervier :, l'élite de la région du Sud laisse tomber Mebe Ngo'o

Dans une motion de soutien à Paul Biya, les hommes politiques du Rdpc de cette partie du pays saluent la lutte contre la corruption et le détournement des derniers publics. Alors que l’ex ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (ex Minstransport) est dans les geôles de la prison centrale de Kondengui depuis le 8 mars dernier, ses frères de la région du Sud l’ont déjà lâché. En effet, le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune de ce mercredi 13 mars 2019 a publié en ses pages 8 et 9, une motion de soutien à l’adresse de Paul Biya. Un document dans lequel, plus d’un millier d’hommes et de femmes politiques originaires du Sud, saluent la lutte contre la corruption. Convoquant en outre les principes qui en 1982 fondaient le renouveau : «rigueur et moralisation». Ainsi, «Les forces vives du Sud » assurent soutenir «énergiquement la lutte menée par les pouvoirs publics contre la corruption, la délinquance économique en cohérence avec la politique de rigueur et de moralisation mise en œuvre par le président Paul Biya».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps