[NOSO]Une femme enceinte abattue par le separatistes à Bamenda

• La victime a été tuée lors d’une tentative d’enlèvement • C’est le propriétaire d’un bar qui a été ciblé par les Séparateurs • Les régions anglophones font face à une augmentation des attaques Une femme enceinte a été abattue à Bamenda le 7 août par des mouvements séparatistes. L’événement tragique s’est produit lorsque les deux hommes ont tenté d’enlever la victime. Il s’agit bien d’une tentative d’enlèvement qui a tourné au drame à Bamenda. Alors qu’ils tentaient de kidnapper le propriétaire d’un bar de Bamenda, les séparateurs ont accidentellement tiré sur le frère du propriétaire du bar et sa femme. Cette dernière était enceinte. La scène s’est déroulée à quelques mètres de la brigade de gendarmerie de Ntambessi. Cette tragédie survient alors que le nombre d’attaques dans les régions anglophones a augmenté ces derniers mois. Trois semaines avant le meurtre de cette femme, cinq policiers avaient été tués dans une embuscade sur l’axe Bamenda-Bali Nyonga. « Tôt dimanche matin, une voiture de patrouille de la police a été prise en embuscade par des terroristes séparatistes sur l’axe routier Bamenda et Bali Nyonga », a déclaré Adolphe Lélé Lafrique à propos de l’attaque. « Le véhicule est monté sur une mine plantée sur la route par les assaillants. Après l’explosion de la mine, les sécessionnistes ont ouvert le feu sur le véhicule de police. Malheureusement, cinq policiers sont tombés et cinq armes ont été saisies. Le véhicule a été complètement détruit par l’explosion et les balles », a-t-il déclaré.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps