[NOSO]une ecole incendiée par des presumés separatistes à Limbé

L’acte posé dans la matinée du mercredi 25 août 2021 est attribué aux combattants séparatistes. Nouvelles scènes de violences en zones anglophones. Après les attaques de Munya, un quartier de Buea dans la région du Sud-Ouest dimanche dernier et celle de Bali au Nord-Ouest le même jour, où l’on a enregistré trois morts, c’est l’Ecole publique de Mille One Group 2 dans la ville de Limbe qui a été prise pour cible par des présumés séparatistes. En effet d'après le reportage diffusé par Canal 2 international, l’école publique a été saccagée, vandalisée puis incendiée par des individus non encore identifiés. A une semaine de la rentrée scolaire 2021-2022, la toiture a été réduite en cendres, les effets des bureaux brûlés, les bancs et le tableau n’existent plus que par le passé. Les équipes des sapeurs-pompiers qui ont été alertées sont descendues sur les lieux munies de leurs matériels. Même s’ils ont pu sauver certains murs où est mentionné « Amba Schoool », l’importante partie de l’édifice a été emportée par le feu dont les dégâts témoignent à suffire, le degré d’intensité. Plus de vigilance s’impose en cette période où la rentrée pointe à l’horizon. Il faut rappeler que c’est le lundi 6 septembre 2021 que les écoliers, collégiens et lycées renouent avec le chemin des classes après trois mois de vacances. Les enfants du Sud-Ouest comme ceux du Nord-Ouest ne sont pas épargnés de ce rendez-vous surtout que ces deux régions, bien qu’en crise depuis cinq ans, ont fait parler d’elles-mêmes en bien en terme de résultats aux examens officiels.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps