[NOSO]un commandant sécessionniste tué à Owé à la veille du dialogue national

Le « Commandant Obi » des sécessionnistes de l’ambazonie a été abattu par des éléments de l’armée camerounaise ce dimanche 29 septembre 2019 à Owe, dans le Sud-ouest du pays.C’est suite à une attaque menée par l’armée sur la localité qui abrite un camp de combattants sécessionnistes. On signale plusieurs morts dans le rang des séparatistes. Samedi, deux combattants ambazonniens ont été tués et un autre appelé le "Général Ginger" capturé par l'armée au cours des combats qui se sont déroulés dans le village de Nzibie, dans la sous-préfecture d'Ako Donga Mantung. Cette localité est située dans la région du Nord-ouest du Cameroun. Avec la mort du « Commandant Obi » c’est un coup dur qui a été porté aux sécessionnistes qui perdent de plus en plus de terrain.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps