[NOSO] Sisiku Ayuk Tabe :‹‹ la Sécession ou rien ››

Le président de l’Etat imaginaire estime que les sécessionnistes qui combattent l’armée camerounaise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun, ne doivent pas abandonné le combat. Au Cameroun, la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun prend une proportion inquiétante depuis près de cinq ans maintenant. Sur le terrain, les Ambazoniens et l’armée du 237 (Cameroun) se livrent une guerre sans merci. C’est dans cette lancée que Sisiku Ayuk invite ses partisans à tenir bon. C’est donc au fond de sa cellule à la prison centrale de Yaoundé Kondengui, que ce dernier a publié un message sur son compte Twitter, ce mercredi 07 juillet 2021, annonçant son ferme attachement au projet de partition de notre pays. Yaoundé Kondengui « La sécession ou rien ! C’est le combat qu’Ayuk Tabe n’a jamais lâché malgré qu’il se trouve en prison depuis bientôt deux ans. Nous devons faire ce que nous avons à faire aujourd’hui ; nous ferons et nous devons en tant qu’ambazoniens, afin que nos enfants puissent faire demain ce qu’ils veulent faire », pouvait-on lire sur son compte Twitter. Plus loin, le leader de la République imaginaire souligne que malgré le temps que cela fera, le bien l’emportera toujours sur le mal. « La douleur de l’expérience du peuple de l’ancien Cameroun méridional britannique maintenant connu sous le nom d’Ambazonie, à travers de nombreuses décennies d’oppression et d’assujettissement, est réelle et très profonde. Le bien chez la plupart des gens l’emporte sur le mal en eux », poursuit celui qui depuis le 20 août 2019, est détenu à la prison centrale de Yaoundé Kondengui, après leur arrestation au Nigeria.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps