[NOSO ]sept personnes kidnappées par des présumés séparatistes à Oku

Elles ont été enlevées le 19 octobre 2020. Un nouvel enlèvement des civils dans le Nord-Ouest. D’après des sources concordantes, sept personnes ont été kidnappées le 19 octobre 2020 dans l’arrondissement d’Oku. Elles ont été enlevées par des présumés séparatistes et conduites vers une destination inconnue. L’identité des otages, les motivations et les circonstances de leur kidnapping restent pour l’instant non élucidées. Ce nouveau rapt intervient quelques jours après celui des enseignants toujours perpétré par ces présumés séparatistes qui s’opposent au retour des classes en zone anglophone. L’on n’a encore aucune nouvelle d’eux, mais les autorités s’activent à les retrouver. La semaine dernière, l’armée a annoncé la neutralisation du général séparatiste Ayeke, libérant au passage des otages kidnappés par ce dernier. L’armée a par la suite annoncé la libération ces derniers jours de onze otages supplémentaires dans une opération menée dans le Lebialem (Sud-Ouest). Depuis le déclenchement de la crise anglophone il y a près de quatre ans, les séparatistes multiplient des rapts qui se soldent parfois par le paiement des rançons ou malheureusement par l’exécution des otages.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App