[NOSO ]réaction du gouvernement aux actes odieux commis par les séparatistes

Dans un communiqué, datant de ce jeudi 13 août 2020, René Emmanuel Sadi (ministre de la Communication) fait savoir que le Gouvernement condamne fermement les actes odieux commis par des bandes terroristes sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Tout comme Paul Biya (Chef de l’Etat), Joseph Dion Ngute (premier ministre) et son équipe sont furieux. Le Communiqué signé par René Emmanuel Sadi (ministre de la Communication), ce 13 Août 2020, en est la preuve. Tout en fixant l’opinion sur les assassinats de deux concitoyennes, les nommées MBAH Treasure et TUMASSANG Confort, respectivement, sauvagement assassinées le 04 Août 2020, au lieu-dit ”Mbingwe Road”, au quartier Ntualam par Mankon, dans le Département de la Mezam, Région du Nord-Ouest, et, le 11 Août 2020, au quartier Makanga à Muyuka, dans le Département du Fako, Région du Sud-Ouest, le gouvernement marque son mécontentement sur ledit document écrit. « Le Gouvernement condamne fermement les actes odieux commis par des bandes terroristes sécessionnistes qui, pour des raisons absurdes, illégitimes inadmissibles, continuent d’ôter la vie à tout vent, à d’honnêtes et innocents citoyens », lit-on. Le communiqué qui précise aussi que « “(…) Le Gouvernement camerounais interpelle celles et ceux, qui, tapis dans l’ombre, notamment à l’étranger, n’ont de cesse de soutenir les rebelles sécessionnistes des deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et d’encourager la perpétuation des atrocités innommables par les hors la loi sur les populations desdites régions, en vue d’une prise de conscience accrue, du préjudice ainsi causé à la paix, à la sécurité et au développement du Cameroun (…) » et que « (…) Le Gouvernement en appelle, une fois de plus, à la coopération des pays amis, où sont hébergés les commanditaires de cette rébellion, afin d’aider à leur neutralisation et à la consolidation du processus de pacification des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest(…) ». Le Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, y transmet « aux familles si douloureusement éprouvées, les sincères condoléances du CHEF DE L’ÉTAT, CHEF DES ARMÉES, Son Excellence Paul BIYA, ainsi que la compassion émue de l’ensemble du Gouvernement de la République ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App