[NOSO] questions troublantes de Jean Takougang à propos du Dialogue National

Jean Takougang se demande bien si les sécessionnistes qui prendront (éventuellement) part au Grand dialogue national pourront regagner la brousse tranquillement au cas où ils ne sont pas d’accord des résolutions prises lors des travaux. Le porte-parole du grand dialogue National, George Ewane, a rassuré qu’aucun sécessionniste invité au Grand Dialogue national ne sera arrêté à Yaoundé. Pas suffisant pour rassurer. Certains observateurs comme Jean Takougang, estiment qu’il serait difficile de laisser repartir les sécessionnistes dans l’hypothèse où ils ne sont pas satisfaits des résolutions prises. Le cadre du Social democratic front (SDF), présent hier sur le plateau de « Droit de Réponse » (Equinoxe Tv) a posé une question à, Simon Meyanga : « Donc s'ils arrivent au dialogue et ils ne sont pas d'accord avec les résolutions, on va les mettre dans les voitures pour qu'ils repartent en brousse reprendre les armes ? ». Il a continué « Et ceux de l'Europe, on va les accompagner à l'aéroport prendre leur vol s'ils ne sont pas d'accord c'est ça ? ». Des interrogations qui n’ont malheureusement pas trouvé de réponses auprès du représentant du RDPC.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps