[NOSO]Quatre soldats et de nombreux séparatistes tués

L’opération a débuté dans l’un des bastions séparatistes dans la localité de Tadu, avant de s’étendre dans les localités abritant les autres bases des terroristes. Il s’agit de Kikaikon qui est la base du fameux Isubu, de Muluf qui est le bastion du fameux CAPO. «Nous sommes allés à Jakiri, Vekovi Sob, Wainama ,Sabong Kwasson où nos task-force sont allés frapper. Je puis vous dire que de nombreux terroristes sont tombés pendant cette opération. Et lorsque nous avons constaté que les forces d’oppositions avaient une certaine liberté d’action de manouvre ou de mobilité nous avons déployé des taskforce pour les empêcher de fuir vers le Nkoketunjia et le Donga Moutung. Au bout de 30 jours de travail dans la pluie le soleil, de jour comme la nuit la pluparts des localités servant de base de repère des terroristes ont été touché » explique le colonel Mathian. Il ajoute que «à Kikaikom, le bras droit de Isubu, le fameux général Thunder, a été neutralisé ; à Muluf, le général Abakwa a été tué ; voilà son béret rouge ; du côté de jakiri, vekovi il y a le fameux Bui Stars e let général Spider neutralisé récemment. Il y a d’autres leaders comme le commandant Mensah, Tanga et autres. Nous avons perdu quatre hommes. Les deux premiers sont tombés le 16 mai 2021 à Tadu à l’issue de très sévères accrochages avec les forces d’opposition ; le troisième est tombé à Sob, à l’occasion d’une action Commando à bord d’un véhicule banalisé récupéré à Jakiri par les soldats, dès qu’on a eu l’information qu’il y avait un groupe à un check point; et les gars se sont rapidement apprêtés mais malheureusement à notre point de départ une dame dans les parages a appelé les rebelles pour les informer que nous arrivions; ils nous attendait. Nous avons perdu un adjudant mais nos hommes ont abattu deux et blessé plusieurs. Le dernier tombé est mort lorsque nous apportions un appui à la relève F2 de Oku, un de nos véhicules à la monte de Ibal a sauté sur un engin explosif improvisée. Puis il est tombé dans les ravins de plus de 30 mètres de profondeur ; on a perdu le chauffeur de ce véhicule et les autres étaient grièvement blessés ; on a perdu une lance grenade, une 12/7 complètement tordu et le véhicule complétement endommagé ». Le bilan coté population civile à l’issue de ce mois d’opération reste inconnu.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps