[NOSO] Pour l'insécurité au Nord-ouest ,le Gouverneur limite la circulation des motos

Le gouverneur de la région du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique, a pris une nouvelle décision pour lutter contre l’insécurité qui persiste dans son unité de commandement. Ce dernier, en proie à une crise sociopolitique depuis plusieurs années qui expose de plus en plus la population a poussé le boss de la région du Nord-Ouest à faire ce choix. «Toute moto interpellée entre 18h et 5h30mn sera mise en fourrière, mais aussi son conducteur sera poursuivi et sanctionné selon la réglementation en vigueur», a-t-il écrit. Dans son arrêté du 13 mars 2020, le numéro un de la région, interdit la circulation des motos entre 18h et 5h30mn, dans six des sept départements du Nord-Ouest. Il s’agit des départements du Boyo, du Bui, de la Menchum, de la Mezam, de la Momo et du Ngoketunjia. Le département du Donga Mantung est le seul épargné selon le quotidien Le Messager qui poursuit : sont exemptes de cette mesure dans ces six départements, les motos utilisées pour des interventions sécuritaires et médicales. À la suite de celà, le préfet du département de la Mezam, Simon Émile Mooh, a indiqué que les conducteurs de mototaxis doivent désormais se faire identifier. «Il a été prouvé que beaucoup d’actes terroristes sont posés par ceux-là même qui conduisent ces mototaxis. Et ces motos n’ont pas de documents. Les conducteurs de ces motos ne sont pas identifiés et en plus dont, ils commettent de graves atteintes sur nos populations», a soutenu l’administrateur civil.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps