[NOSO]pas d'élections en zone anglophone,les sécessionnistes préviennent Paul Biya

Les potentiels candidats aux futures échéances en 2020 sont sous le coup de menaces de morts. La plupart démissionnent de leur parti ou carrément refusent de se présenter à ces élections. Et pour cause les sécessionnistes ne veulent pas d'élection dans la zone anglophone mais le gouvernement camerounais persiste, il y aura bel et bien des élections sur toute l'étendue du territoire du Cameroun. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, les ambazoniens avertissent que personne dans la région anglophone ne devrait participer à ces élections. Ils sont prêts à s'en prendre à la famille des potentiels candidats qui veulent être maires ou députés et qu'ils le font à leurs risques et périls. " Ces politiciens veulent tuer leur famille et eux-mêmes. Quiconque se présente aux élections ne veut pas vivre longtemps, » scandent-ils.Dans les jours à venir, ont-ils promis, d'autres combattants ambazoniens sur le terrain publieront des messages sur la façon dont ils entendent faire en sorte que les élections soient interrompues. Il convient de rappeler que des messages similaires ont été diffusés avant les élections présidentielles de 2018, qui ont enregistré un faible taux de participation dans plusieurs régions des régions anglophones. Depuis la diffusion de leur message, beaucoup d'entre eux se sont retirés, en particulier ceux du Front social-démocrate, parti SDF.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps