[NOSO ]Médecins sans frontières accusé de complicité avec les sécessionnistes

Le ministre de la Communication par ailleurs porte-parole du gouvernement précise que l’Organisation non gouvernementale Médecins Sans Frontières n’a pas informé les autorités de la présence des blessés dans ses centres d’accueil. La réponse du gouvernement n’était pas seulement destinée à l’Organisation non gouvernementale (Ong) Human Rigths Wacth. Elle est aussi pour l’Ong Médecins sans frontières. Car au cours du point de presse qu’il a donné hier, le ministre de la Communication a dénoncé un certain nombre de pratiques que fait cette Ong. Le porte-parole du gouvernement a indiqué en introduisant les faits qui sont reprochés à cette dernière organisation, que le jeu trouble ne se fait pas seulement dans le domaine de la sécurité. Il y a également le secteur de la santé qui est concerné. jeu des Ong Pour René Emmanuel Sadi, certaines Ong présentes au Cameroun comme celles suscitées sont de mèche avec les séparatistes. «Cette collusion de certaines ONG avec les milieux terroristes, s’étend jusqu’au secteur de la santé, où il a été noté que Médecins Sans Frontières avait pratiquement transformé certains centres d’accueil médicaux en refuges des sécessionnistes séparatistes, se refusant à informer les autorités, tel que requis, de la présence de tout blessé par balle dans leurs établissements sanitaires», a déclaré le porte-parole du gouvernement. Les Forces de défense Le Mincom a saisi le temps de la conférence de presse pour défendre les Forces de défense et de sécurité généralement pointées du doigt par ces Ong. René Emmanuel Sadi a salué leur professionnalisme et leur dévouement.«S’agissant de nos Forces de Défense et de Sécurité qui constituent manifestement la principale cible des pourfendeurs de notre Nation, il convient de s’interroger sur les raisons profondes de l’acharnement dont elles font l’objet, alors même qu’elles sont engagées dans une mission à la fois citoyenne et républicaine, de préservation de l’intégrité territoriale et de sécurisation des populations et de leurs biens. C’est le lieu une fois de plus, d’exprimer aux Forces Armées Camerounaises, l’appréciation et le soutien du peuple camerounais tout entier, ainsi que la Très Haute confiance du PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DES ARMEES, pour leur sacrifice, leur dévouement et leur professionnalisme dans l’exercice de leur exaltante mission», a-t-il déclaré.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps