[NOSO] Massacre de Kumba : Kylian Mbappé rend hommage aux victimes

Le footballeur a posté un message dans lequel on retrouve le drapeau camerounais, accompagné d’un cœur blanc… Le massacre des élèves le 24 octobre 2020, dans une école privée à Kumba. Quatre jours après le drame, les réactions continuent à pleuvoir un peu partout dans le monde. Plusieurs personnalités mondialement connues sont montées au créneau depuis le 24 octobre dernier pour demander la fin des conflits au Cameroun. Après le Pape François dans l’après-midi du 28 octobre, c’est autour de Kylian Mbappé de prendre position dans le conflit camerounais. #EndAnglophoneCrisis Après son match de Ligue des Champions de mercredi soir, l’attaquant du PSG a demandé sur les réseaux sociaux la fin de la crise anglophone. Le footballeur a posté un message dans lequel on retrouve le drapeau camerounais, accompagné d’un cœur blanc, d’un pigeon et de l’hashtag #EndAnglophoneCrisis. Un message fort en hommage aux victimes de la tuerie de Kumba de ce 24 octobre et qu’il a aussi relayé sur son compte Instagram. Pour rappel, le 24 octobre 2020, l’école privée Mother Francisca International Bilingual Academy, située dans l’arrondissement de Kumba II, a été le théâtre d’une barbarie et d’une inhumanité intolérante. D’après les premières informations, un groupe d’hommes armés, a fait irruption dans ladite école et a ouvert le feu sur des enfants. Le bilan, toujours provisoire de l’attaque, fait état de sept enfants décédés et 12 blessés en soin intensifs. Le gouvernement, a promis de renforcer les mesures de sécurité pour permettre aux enfants d’aller à l’école en toute sécurité. Par ailleurs, l’Etat propose aux populations des régions anglophones d’activer les comités d’autodéfense dans les quartiers pour barrer la route aux brigands qui sèment la désolation. De même, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a affirmé que l’établissement était clandestin. De « n’avoir lancé ses activités qu’en ce début d’année scolaire 2020/2021, à l’insu des autorités administratives compétentes, et n’a pu bénéficier des mêmes mesures de protection que d’autres établissements scolaires du département de la Mémé».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App