[NOSO] Libération des élèves enlevés mercredi à Fundong

D’après nos sources, ces enfants ont été retrouvés le même jour grâce à une forte mobilisation des populations. Selon plusieurs sources concordantes, les sept élèves enlevés mercredi sur le chemin de l’école à Fundong, ont été retrouvés le même jour. Dans une tentative de les trouver, les forces de l’ordre auraient rassemblé des conducteurs de mototaxis et les auraient contraints à participer à la recherche. «Les militaires ont demandé aux cyclistes de les trouver. Maintenant, tous les cyclistes commerciaux sont dans la brousse », avait déclaré une source à Mimi Mefo Info. Quelques instants plus tard, les enfants ont été retrouvés sains et saufs. Personne parmi eux n’a été blessé ou brutalisé. Les informations sur les ravisseurs ainsi que leurs motivations et l’opération de sauvetage restent cependant fragmentaires. Les enfants étaient en route pour l’école mercredi lorsque des hommes armés, soupçonnés d’être des combattants séparatistes, les ont emmenés de force dans la brousse. Cet enlèvement intervient moins de 24 h après le kidnapping d’une dizaine d’élèves et d’enseignants kidnappés à la Presbyterian school de Kumbo. C’était lemardi 3 novembre au lieu-dit « Square » au quartier Tobin à Kumbo dans le département de Bui, aux environs de 9h30. Plusieurs terroristes encagoulés Dans un communiqué, le gouvernement indique, que plusieurs terroristes encagoulés se sont introduits dans l’enceinte du complexe « Presbyterian school nursery and primary, en escaladant le mur arrière, et ont kidnappé six enseignants et 10 élèves. « Grâce à vive réaction du révérend pasteur Kwanyuy Venansius, responsable de cet établissement, une mobilisation spontanée de près d’une cinquantaine de fidèles et de parents d’élèves a permis à ces derniers de prendre d’assaut le lieu-dit « Mbeluf », site identifiée comme étant une des bases des terroristes sécessionnistes, à environ six kilomètre du centre-ville de Kumbo, et de libérer les dix élèves pris en otage ». Ecrit René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication dans le communiqué publié mercredi 04 novembre 2020.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App