[NOSO]les populations opposent une résistance farouche et glorieuse aux séparatistes

Un mort a été enregistré de même qu’un otage libéré grâce à la mobilisation des populations le weekend dernier. Les 8 et 9 mai 2021 n’ont pas été un long fleuve tranquille dans certaines localités de la région du Nord-Ouest. Pour cause, les populations se sont levées comme un seul homme pour repousser les assauts des combattants séparatistes dans leur environnement. La première attaque survient au quartier New Layout le samedi 8 mai 2021 :« Ce 8 mai 2021 aux environs de 20 heures 30 minutes, au quartier New Layout Nkwen à Bamenda, des séparatistes ont surgi pour kidnapper des individus. Alertée, la population a réagi en récupérant des armes dont : 1 AK47 et 01 Pistolet Automatique. Elle a également mis la main sur une moto. Les assaillants quant à eux, ont pris la fuite », informe ABK radio. Le lendemain, les combattants de la crise anglophone ont cette fois-là, fait incursion à Adere, village situé dans l’arrondissement de Nwa, département du Donga-Mantung, à la frontière avec le Nigeria. Le bilan de cette autre confrontation avec les populations fait état d’« un séparatiste neutralisé, une arme de guerre Kalachnikov 1887 + 1 chargeur garni de 20 munitions de 7,62mm, un Pistolet automatique et d'autres matériels récupérés. Plusieurs blessés en fuite. Un otage (enseignant) résident à Kom libéré », informe notre confrère. Pour rappel, c’est depuis 2016 que la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a éclaté. Cinq ans plus tard, l’on dénombre d’immenses conséquences de tous ordres.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps