[NOSO] Le Pape François estime que la porte de sortie est le dialogue

Dans son message de noël 2020, le souverain pontife exhorte le gouvernement du Cameroun et les séparatistes à des nouvelles négociations pour mettre fin à la guerre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays. Depuis quatre ans maintenant, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun sont en proie à une crise sécuritaire. Armée et séparatiste se livrent une guerre sans merci. C’est ainsi que certains pays amis et la communauté internationale ne restent pas indifférent face à la situation sur le terrain. Le saint siège est aussi préoccupé par ce drame dans les deux régions anglophones du Cameroun. C’est ainsi que dans son message de Noël 2020, le Pape François a interpellé une fois de plus les autorités camerounaises et les séparatistes ambazoniens à trouver une solution à la crise via un dialogue constructif. « J’invite les responsables du Sud Soudan, du Nigeria et du Cameroun à poursuivre le chemin de fraternité et de dialogue entrepris », a insisté le Souverain pontife. Sud-Ouest Le pape François n’est pas le seul qui abonde dans le sens d’un dialogue nouveau, le 02 janvier 2020, le Sénat américain exhortait Yaoundé et les séparatistes à dialoguer, cette fois-là avec un médiateur international. C’était dans le cadre d’une résolution. On se souvient que l’adoption de cette résolution intégrait l’échec du gouvernement camerounais dans sa capacité à résoudre de lui-même ce conflit qui sévit depuis bientôt 5 ans dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun. En des termes simples, le comité du Sénat américain en charge des relations étrangères souligne dans un Tweet, ce samedi 2 janvier 2021 que l’adoption de la résolution S.Res.684 envoyait un message bipartisan fort au gouvernement du Cameroun et aux groupes armés combattant dans ces deux régions.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App