[NOSO]le General No pity donne un ultimatum de 48h à l'arme pour liberer ses proches

• Des membres de la famille du « General No Pity » ont été arrêtés • Le « General No Pity » donne un ultimatum de 48h à l'armée • Il menace d'attaquer les villes francophones Le chef des combattants sécessionnistes de Bambalang, dans la région du Nord-ouest, populairement appelé « General No Pity », a révélé dans un message audio que les forces de l'État ont arrêté aujourd'hui toute sa famille, y compris les membres de sa famille élargie. « Si quelque chose leur arrive, j'envahirai les régions francophones et je viserai les civils. Je donne 48 heures aux forces de l'Etat pour les libérer, sinon, ils verront l'autre côté de moi. Ma mère, mon père, mes oncles, mes tantes ne m'ont pas envoyé au combat... C'est ma décision personnelle. Je vais faire des ravages. », a déclaré le chef de guerre. Cette mesure vise à le forcer à déposer son arme comme lui-même le précise dans le message. Il met en garde l’armée camerounaise et menace d’attaquer certaines localités francophones comme Bamoun et Douala. « La dernière fois qu'ils ont arrêté mon frère et m'ont demandé de me rendre, je ne l'ai pas fait. Le taux de mortalité du côté de Bamoun sera insupportable, même à Douala. Toute brigade qui héberge ma famille devrait attendre ma venue. Il est resté là-bas et a été exploité plus tard avant d'être libéré. Pensez-vous que cette fois-ci, je vais me montrer ? Jamais ! », martèle « General No Pity ». Il faut souligner que ce n'est pas la première fois que des proches des combattants et dirigeants d'Ambazonie sont arrêtés par les forces de l’ordre. La mère et la sœur de Chris Anu du « gouvernement intérimaire » et d'Oliver Lekeaka alias Filed Marshall ont été arrêtées. Celle de l'activiste Mark Bareta a également été arrêtée et libérée plus tard. Cependant, aucun d'entre eux n'a fait une sortie aussi audacieuse que « No Pity ». S'il joint le geste à la parole, alors, compte tenu du nombre important de villageois le long de la frontière entre les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest, il y aura un véritable carnage.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps