[NOSO]le conseil de Fru Ndi aux sécessionnistes concernant le dialogue national

Le leader du SDF en appelle également à la responsabilité du Premier ministre désigné pour conduire ces assises. Ni John Fru Ndi a emboité le pas des autres leaders politiques au sujet du dialogue national annoncé par Paul Biya pour la fin de ce mois, afin de trouver une solution à la crise dans les régions anglophones. Le président national du Social Democratic Front (SDF), première formation politique de l’opposition camerounaise, salue l’annonce du dialogue et invite les séparatistes à aller à la table des négociations. «J’appelle ceux qui ont pris les armes à saisir cette opportunité et tous les Camerounais comme un seul homme, par amour pour la patrie, pour que nous sortions avec les bonnes résolutions face aux problèmes de l’heure», a-t-il déclaré le 13 septembre 2019 à la CRTV radio, le média gouvernemental. L’opposant historique à Paul Biya en appelle aussi à la responsabilité du Premier ministre, Joseph Dion Ngute, désigné pour conduire ces assises. «Je souhaite que le Premier ministre prenne ses responsabilités en main. Nous devons nous asseoir entre Camerounais pour nous accorder», a exhorté l’homme politique. Le SDF pose cependant des conditions préalables à sa participation audit dialogue. Parmi elles, la désignation d’une personnalité neutre pour diriger les discussions, l’inscription de la question liée à la forme de l’Etat dans les débats ou encore un cessez-le-feu total sur le théâtre de la guerre.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps