[NOSO] Le cardinal Tumi enlevé par des ambazoniens à Baba

Selon certaines sources sur place dans le Nord-Ouest du Cameroun, l’évêque émérite de Douala a été kidnappé à Baba, c’est un village de l’arrondissement de Ndop. C’est une nouvelle triste pour l’église catholique qui est au Cameroun. Selon plusieurs sources, le cardinal émérite Christian Tumi a été enlevé il y de cela quelques heures (jeudi 5 novembre 2020) par des ambazoniens à Baba, un village situé dans l’arrondissement de Ndop, c’est dans la région du Nord-Ouest Cameroun. Actu Cameroun a appris de source bien introduite, que le prélat a été enlevé avec le Chef Bansog, sa Majesté Semh Mbinglo. Notre source soutient que cet enlèvement est l’œuvre d’un groupe des combattants ambazoniens à la tête de laquelle se trouve un certains « général » Shao Mao, un redoutable chef rebelle ambazonien qui sème la terreur dans le Nord-Ouest. Une source révèle aussi à Actu Cameroun, que l’archevêque émérite de Douala retournait en zone anglophone avec le chef Bansog après un passage éclair à Foumban dans l’Ouest du Cameroun. Kumba Dans ce périple à l’Ouest Cameroun, ils ont rencontré le chef Bamoun. Aux dernières nouvelles, les forces de l’ordre sont à leur recherche. En octobre 2020, le cardinal Tumi a fêté ses 90 ans le temps d’une cérémonie grandiose à la cathédrale Saint Pierre et Paul de Douala. Combattant de la liberté, l’homme de Dieu est au-devant de la scène depuis quatre ans pour un retour de la paix dans les régions anglophones. Notons ce que kidnapping du prélat et du chef traditionnel intervient après l’hommage de la nation aux sept enfants tués par des individus non identifiés à Kumba, le 24 octobre 2020. La cérémonie de ce jeudi 5 novembre 2020 était présidée par Joseph Dion Nguté, le premier ministre chef du gouvernement. Les autorités camerounaises n’ont pas encore fait une sortie officielle après ce malheureux incident.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App