[NOSO ]la médiation suisse sur le terrain

Une mission du Centre pour le dialogue humanitaire est à pied d’œuvre au Cameroun depuis une semaine en vue de consultations avec des parties prenantes à la résolution de la crise dans les régions anglophones. Depuis le 29 juillet 2020, une mission de l’ONG suisse, le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) est arrivée au Cameroun en vue d’entamer des consultations avec des parties prenantes à la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La mission du HD mène depuis lors des concertations avec des autorités politiques et religieuses, des organisations de la société civile, en vue de trouver une issue au démarrage des négociations devant aboutir à un dialogue entre le gouvernement et les sécessionnistes sur un terrain qui reste à définir bien que les séparatistes militent pour un site à l’étranger. Dans la capitale économique, apprend-on, la mission a rencontré le cardinal Christian Tumi. Le contenu des échanges n’est pas révélé, mais des indiscrétions puisées à bonne source font état de discussion positive. A la suite du cardinal Tumi, la mission s’est par la suite déportée à Buea où elle a eu des entretiens avec l’administrateur apostolique du diocèse de ladite ville, Mgr Michael Miabesue Bibi, en remplacement de Mgr Emmanuel Bushu qui a renoncé à sa charge épiscopale le 28 décembre 2019. Après le prélat, la mission a également échangé avec l’actuel maire de Buea qui œuvre sur les traces de son prédécesseur Patrick Ekema Esunge. La délégation devrait ensuite s’ébranler vers le Nord-Ouest où elle va rencontrer des dignitaires de la région, des hommes d’église, des représentants de la société civile. Des entretiens sont également prévus avec des officiels du gouvernement en vue de trouver un terrain d’entente tant sur le contenu des négociations que sur le site devant abriter les pourparlers entre les autorités et les séparatistes. Toutefois, la médiation reste combattue par certains mouvements séparatistes qui estiment qu’elle n’est pas efficace et d’autres, notamment les soutiens sécessionnistes américains, soutiennent que le processus helvétique doit être conduit à son terme. L’arrivée de cette mission intervient dans un contexte où des négociations ont été ouvertes avec Julius Sisiku Ayuk Tabe par le gouvernement en vue d’une issue pacifique à la crise qui secoue les régions anglophones.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App