[NOSO] l'Union Africaine réveillée de son sommeil

Une coalition de 65 organisations de défense des droits humains a demandé à la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples d'entreprendre une mission d'enquête sur les allégations de violations des droits humains dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun. La mission, disent-ils, devrait également recommander des mesures pour traduire en justice les auteurs de ces violations des droits de l'homme. La coalition est composée par le Centre pour les droits de l'homme et la démocratie en Afrique (CHRDA), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), la Commonwealth Human Rights Initiative (CHRI), Human Rights Watch (HRW) et le Africa International Criminal Justice Network. Elle a lancé cet appel dans une lettre adressée à Solomon Dersso, Président de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, Abdel Fattah al-Sisi, Président de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'Union africaine et Smail Chergui, Commissaire pour la paix et la sécurité de la Commission de l'Union africaine.Constatant que "les régions anglophones été embourbées dans un cycle de violence qui a coûté la vie à 3000 personnes, forcé un demi-million de personnes à fuir leur foyer et laissé plus de 700 000 enfants non scolarisés", la coalition de 65 organisations a déclaré qu'il était nécessaire de mettre un terme à cette crise.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps