[NOSO ]l'armée saisit le matériel des séparatistes au Nord-ouest

La moisson a été assez abondante pour les forces de sécurité camerounaises. Grâce à une opération de ratissage qui s’est déroulée sur le tronçon reliant l’aéroport de Bamenda-Bafut, dans la région du Nord-Ouest. Cette opération a permis de neutraliser le «fameux général » connu sous le nom d’Alhadji. L’assaut a eu lieu au petit matin du samedi 02 mai dernier. La victime détenait un nombre impressionnant d’armes et munitions, ainsi que des fusils de plusieurs calibres. Le bilan provisoire de cette opération fait état d’un mort, et d’une saisie de plusieurs motos, matelas, gris-gris, téléphones portables, batteries de recharge automobile, drapeaux ambazoniens, uniformes des militaires, casques, lorgnettes, talkies-walkies, torches, gilets pare-balles et cartes de séjour. Au moment où des félicitations vont en direction de forces de défense qui ont combattu, il reste que la bataille longtemps menée contre ces séparatistes n’est pas encore terminée. Pas plus tard que le 01 mai 2020, les conducteurs de motos réunis au sein de leur association, ont investi les différentes artères de la ville de Bamenda, notamment la «Commercial Avenue », pour exprimer leur désolation face aux velléités sécessionnistes. Sur les banderoles, l’on pouvait lire: «Non au désordre urbain et oui à l'arrêt du terrorisme ambazonien à Bamenda ». Les seuls manquements de cette manifestation autorisée, ont été le non-respect du port du masque [par certains] et de la distanciation sociale avec attroupement de plus de 50 personnes.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App