[NOSO] L'armée neutralise plusieurs combattants séparatistes au Nord-ouest

Ces bons points sont une fois de plus à mettre à l’actif des Forces de défense et de sécurité camerounaises (FDS). Selon des sources concordantes, il s’agit d’un bilan partiel d’une opération menée dans cette zone et qui a permis à l’armée de saisir des bagages et une importante quantité d’armes appartenant à ces terroristes. Selon l’information que nous avons reçues dont la crédibilité ne fait l’ombre d’aucun doute, les forces de défense et de sécurité camerounaises en date du 28 avril 2020 ont mené une opération à Nwa dans le Donga Mantung, région du Nord-ouest Cameroun. Le bilan partiel de cette action de l’armée à en croire nos sources, «plusieurs terroristes séparatistes neutralisés» dont «5 capturés avec des armes et bagages», apprend-on. La bravoure de l’armée Un résultat apprécié à sa juste valeur par de nombreux camerounais qui voient en cette opération, l’expression de la bravoure de l’armée camerounaise sur le théâtre des opérations avec pour missions principales, préserver l’intégrité territoriale du Cameroun tout en assurant la sécurité des personnes et de leurs biens. Une tâche noble mais délicate surtout en cette période marquée par la propagation du Covid-19. Ajoutée à cette crise sanitaire, les attaques incessantes des groupes armés séparatistes dans les deux régions anglophones du pays. Malgré la crise sanitaire et l’appel de l’ONU à un cessez-le-feu, les milices des séparatistes amazoniens continuent de perpétrer des exactions au sein des populations. Rappelons à titre d’exemple, le cas récent de l’incendie organisé par ces milices des séparatistes à Ngarbuh. En effet, ils auraient sans discernement brûlé les habitations des éleveurs « Mbororos » dans cette localité située du Nord-ouest. Ils ont profité de ce mois de ramadan pendant que ce peuple observe le jeûne pour causer un maximum de dégâts. Tout ceci se passe manifestement sous le regard silencieux et complice des ONG de protection des Droits de l’Homme qui ne trouvent à réagir pour jeter de l’huile au feu en jetant l’opprobre sur l’armée camerounaise qui reste malgré cela professionnel.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App