[NOSO]l' armée neutralise deux hommes armés lors d'un raid à Bamenda

L’information a été révélé par Honneur et Fidélité de l’Armée camerounais sur son compte twitter. Crédit photo-Honneur et Fédélité de l'Armée camerounaise « Raid mené très tôt ce lundi du 01/02/21 à Mendankwe, village situé aux environs den Bamenda par les FDS a permis de neutralisé 02 séparatistes terroristes Le « général » Sweet Tuma sur la photo a été arrêté lors de cette opération », peut-on lire. Une localité prisée par les hommes armés Rappelons que cette localité située non loin de Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, a déjà connu par le passé, des affrontements sanglants entre les forces de maintien de l’Ordre et les combattants séparatistes. Richard Nformumbang Ndango alias « Général Fire Man », leader d’une mouvance séparatiste ainsi que neuf autres combattants avaient été neutralisés par l’armée camerounaise dans la nuit du 28 au 29 février 2020. C’était c’est au cours d’une opération de ratissage menée par les forces de défense dans la nuit que lesdits combattants sécessionnistes avaient été « neutralisés ». Bien avant, les groupes armés séparatistes avaient attaqué le chantier de construction du poste de commandement de la 5ème région militaire interarmées au quartier Mendankwe à Bamenda le 25 février 2020. L’attaque se solda par la mort d’un soldat et d’un technicien civil, la prise en otage de 5 personnes, trois soldats blessés, un véhicule de l’armée incendié et du matériel de guerre emporté. Ces accrochages surviennent alors que l’envoyé du Pape François, porteur d’un message de paix, a dit une messe à la veille à Bamenda, appelant à la « Réconciliation ».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps