[NOSO] L'armée met fin à la terreur sur l'axe Mbouda-Bamenda

Selon nos sources, 15 éléments de la branche armée sécessionniste ont été mis hors d’état de nuire. “General Okoro” et compagnie ont été neutralisé, il y’a quelques jours. Ils ont été interpellés au cours d’une opération de ratissage menée entre les 14 et 19 juillet dernier sous le commandement du colonel Matiang Charles. Un certain nombre de villages ont été nettoyés afin de garantir la sécurité des personnes et leurs biens. Les éléments des forces de sécurité ont opéré dans les villages Bamebdakwe à Awing, Alahtrning, Baba II, Baforchu à Bawock jusqu’à Santa. Restauration de la sécurité et de la paix Selon le colonel Richard Matiang, il était beaucoup plus question de rétablir l’ordre, la paix et la sécurité sur cet axe qui relie les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest. Les départements des Bamboutos à l’Ouest et de la Mezam dans le Nord-Ouest sont désormais épargnés des affres des sécessionnistes qui empêchent les populations locales de vivre dans paix et la tranquillité absolue. «Au paravent, il n’était pas évident de circuler sur cet axe routier à cause des dégâts que nous imposaient les sécessionnistes par le biais de la terreur», témoigne un habitant de Mbouda, habitué à faire l’axe routier Mbouda-Bamenda. Tristes souvenirs Des camions transportant des marchandises ne pouvaient plus circuler sur cet axe routier. Que dire des usagers de cet axe routier. La terreur que leur imposait les membres de la branche armée sécessionniste ne permettait plus aux populations locales de circuler librement. C’est grâce à l’opération organisée récemment que les séparatistes ont été mis hors d’état de nuire. Les camps des bandes armées séparatistes ont été détruits, des armes et munitions, motos entre autres matériels saisis. L’on apprend que désormais les travaux de construction de la route Mbouda-Babadjou- Bamenda sont de nouveau en cours. Plus rien ne peut perturber les entreprises engagés.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps