[NOSO ]l'armée écrase les sécessionnistes à Jakiri

Au moins 11 personnes ont été tuées suite à une offensive menée par les forces gouvernementales ont sur le village de Mbokam dans la subdivision Jakiri, division Bui dans la région Nord-ouest. Selon le site cameroonnewsagency.com, qui a relayé l’informationn, les soldats sont arrivés ce vendredi 12 juin 2020 vers 5 heures du matin et ont attaqué le quartier Fonkiyin dans la communauté de Mbokam, tuant au moins 5 civils et 6 combattants sécessionnistes d'Ambazonie. Patricia Ngola, Gaston, Ndam Njoya, Theodore et son cousin, qui vendaient du carburant frelaté appelé « fungeh », sont les civils assassinés. Les soldats ont été aidés dans cette attaque par un ex combattant sécessionniste. «Les militaires sont entrés dans le village et ont commencé à tirer vers 5 h 40 et se sont terminés vers 11 h 20. Tout le monde dans le village est en état de choc et de douleur. Beaucoup de personnes se sont réfugiées dans les buissons. Ce bilan peut s’alourdir parce que jusqu'à présent, le sort de certaines personnes ne peut être déterminé. Les gens ne savent pas par où commencer l’enterrement. Ils ont également incendié trois maisons et deux appartenant. Un homme, choisi par les militaires sous la menace d'une arme pour se déplacer avec eux et qui s’exprime en français a déclaré que les ont laissé un message selon lequel ils reviendront dans le village. » a révélé un témoin de l’attaque. La plupart des combattants tués se trouvaient dans de la forêt de Fonkiyin où ils ont été pris en embuscade et des fusils emmenés. Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps