[NOSO ]l'armée contrecarre l'initiative des villes mortes imposée par les sécessionnistes

L’Armée a décidé de ne plus laisser faire les séparatistes. À Bamenda, une “ville morte“ a été décrétée par des séparatistes. L’armée camerounaise a entendu mettre cette initiative en échec. Selon la Crtv, l’armée nationale s’est résolue à ne plus laisser faire cette pratique qui entrave l’activité dans les régions anglophones. Ce lundi, les forces de défense et de sécurité ont parcouru des artères de la ville de Bamenda. Cette initiative de l’Armée est de nature à soulager les populations. En effet, ce sont elles qui subissent les contre-coups de la volonté sécessionniste des bandes armées.L'armée camerounaise dit non aux villes mortes, imposées par les séparatistes à Bamenda. Elle l'a fait savoir, ce lundi, en parcourant quelques artères de la ville. Un soulagement pour les populations, principales victimes des velléités séparatistes.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps