[NOSO] L'armée camerounaise tue 17 amazoniens à Boyo dans le Nord-Ouest

C’est le bilan d’une vaste opération menée tout récemment dans cette ville de la région du Nord-Ouest, l’une des régions épicentre de la crise anglophone. C’est une bonne prise pour l’armée camerounaise dans la guerre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest Cameroun. Elle vient de tuer 17 ambazoniens. 7 autres séparatistes sont aux arrêts. L’information est rendue publique ce lundi 31 août 2020 par le ministère de la Défense. Selon les sources proches de l’armée, cette prise est le résultat d’une récente opération menée par les forces de défense contre les sécessionnistes à Boyo dans la région du Nord-Ouest. Fundong L’armée informe aussi par ailleurs que le compte-rendu de cette opération dénommée Boyo 1 a été fait ce dimanche 30 août 2020. C’était à Fundong, une autre localité de la région du Nord-Ouest. Ceci, par le commandant de la 5ème région militaire, le général Valère Nka. «Nous avons besoin de la collaboration de la population dans la conduite de nos missions sur le terrain», a lancé le haut gradé de l’armée camerounaise. Signalons que cette opération de l’armée intervient dans un contexte où les crimes et les assassinats sont récurrents. Notamment, les travailleurs humanitaires.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App