[NOSO ]élections régionales, un mort et des blessés

Certaines organisations révèlent des cas de violences au cours de la journée du 6 décembre, jour de la tenue de la première élection régionale dans le pays.Un mort dans la région du Nord-ouest. Selon le coordinateur de l’ONG Cereda qui s’est confié à RFI, et qui dit avoir déployé des observateurs dans tout le pays. Le défunt serait un conseiller municipal, abattu après être allé voter. Aucun responsable n’a été identifié pour l’instant, mais les indépendantistes avaient menacé de représailles ceux qui s’impliqueraient dans le scrutin. Toujours dans les régions anglophones, le site d’information «Monde actuel» relaie des propos de Tatah Mbuy, porte-parole de l’Eglise catholique au Cameroun qui révèle que des hommes armés ont ouvert le feu et blessé un prêtre et un séminariste qui se rendaient à la messe dans le village d’Akum dans la région du Nord-Ouest. Pourtant dans le bilan de la journée de vote dressé par Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration Territoriale, il été indiqué que tout s’est passé dans le calme, la sérénité et la transparence.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App