[NOSO ]élections régionales,les séparatistes anglophones manoeuvrent contre le scrutin

Ils instituent deux jours de villes mortes cette fin de semaine et brandissent des représailles à tous les contrevenants à l’interdiction de voter. Le conseil du gouvernement ambazonien, par l’entremise de Emmanuel Ndong alias Capo Daniel, un des leaders de la branché années ADF (am-bazonia defense forces) de la république virtuelle d’Am-bazonie, résidant à l’étranger, a déclaré sur les réseaux sociaux, deux journées de villes mortes dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest. Soit du 6 au 7 décembre 2020. Déjà mercredi dernier,-25 novembre 2020, Chris Anu, secrétaire à la communication du gouvernement intérimaire de la république fantôme d’Ambazonie ne s’est pas seulement arrêté sur le week-end prochain. Il a surtout prohibé le déroulement de la campagne pour les régionales. Dans un voice sur les réseaux sociaux, Chris Anu annonçait des «villes mortes totales» dans les régions anglophones le weekend du 5 au 7 décembre 2020. Par la même occasion, il instruit la milice «restauration forces» sur le terrain «à veiller au respect de cette mesure». Sans remords, Chris Anu demande à cette milice «d’exécuter» ceux qui vont battre campagne ou prendre part aux élections régionales du 6 décembre prochain dans ces régions. Cette sortie de ces porte-paroles a pour seul Dut d’empêcher la tenue de ce scrutin dans le Nord-ouest et le Sud-ouest du pays. Les observateurs avertis s’interrogent sur l’opportunité d’un tel appel a la désobéissance civile. Et fiour cause, avance Mbah ude, «17s avaient annoncé les ‘ villes mortes lors de la présidentielle et du double scrutin sur les législatives et municipales, mais ces consultations électorales se sont déroulées et les résultats validés. Je trouve inopportun ces villes mortes du 6 au 7 décembre 2020».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps