[NOSO]Deux chefs separatistes tués dans le Nord-ouest

Ils ont été neutralisés au cours d’une opération menée par l’armée. Le « général Cobert » et le « général Gabilah » sont deux chefs séparatistes abattus la semaine dernière par les forces de défense et de sécurité. Selon le général Valère Nka, commandant de la 4e Région militaire interarmées (RMIA 4), ces chefs de guerre et leurs acolytes ont été neutralisés au cours d’une opération de sept jours menée par l’armée dans le département de la Mezam, précisément à Bali et Pinyin (Nord-Ouest). Au cours des combats, une dizaine de canons et plusieurs armes de fabrication artisanale ont été saisies. L’armée a également mis la main sur des engins explosifs improvisés, un troupeau de bœufs et brûlé un champ de cannabis. Le général Valère Nka a une fois de plus imploré les populations à collaborer pour lutter efficacement contre les terroristes. Cette opération de l’armée survient au moment où une recrudescence de l’insécurité est observée dans la région du Nord-Ouest. Notamment des attaques contre les positions des forces de défense de sécurité. On se souvient qu’en juillet dernier, cinq policiers avaient été tués dans une attaque perpétrée par des bandes armées à Babadjou (Ouest), limitrophe à la région du Nord-Ouest. Selon des Organisations non gouvernementales (ONG), le conflit entre séparatistes anglophones qui veulent créer leur Etat indépendant « Ambazonie » et l’armée dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et Sud-Ouest a déjà fait plus de 3500 morts en quatre ans et forcé plus de 700.000 civils à fuir leurs domiciles dans les deux régions.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps