[NOSO]Des séparatistes tuent deux civils dans un affrontement le jour de noël

Des hommes armés armés ont ouvert le feu sur un débit de boisson dans la ville de Kumbo, dans le Nord-Ouest, le 25 décembre 2020, faisant deux morts et plusieurs blessés, a appris lebledparle.com, de cameroon info. Un militaire camerounais dans la zone en crise (c) Droits réservés Selon notre confrère, le 25 décembre 2020, le quartier Bajing à Kumbo dans la région du Nord-ouest du Cameroun a été le théâtre d’une attaque séparatiste. Des hommes lourdemenent armés ont ouvert le feu sur les populations au motif que cette dernière fête Noël au moment où ils se battent dans les forêts pour obtenir l'indépendance. «Nous sommes toujours sous le choc. Les combattants de l'amba ont tué Benedict Kindzeka Kininla, 18 ans, de Bamngoi et Platini Fonlon de To'oy, une vingtaine d'années. Plusieurs autres personnes qui ont été blessées par balle se battent pour leur vie à l'hôpital. Les combattants Amba disent que nous n'avions pas le droit de célébrer Noël pendant qu'ils se battaient dans la brousse. Les avons-nous envoyés dans la brousse? On leur a conseillé de quitter les buissons et d'avoir une vie meilleure, mais ils ont refusé d'écouter », se lemante une victime dans les colonnes de nos confrère de Cameroon Info. Les fusillades du jour de Noël à Kumbo font suite à plusieurs autres attaques contre des civils par des hommes armés. Il y a quelques jours, les habitants de Ntamulung ont attrapé deux d'entre eux et les ont rôtis vivants pour avoir harcelé la population locale. Les forces de défense se battent pour déloger les séparatistes armés qui ont dressé leurs tentes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis que les manifestations anglophones se sont transformées en conflit armé en 2017.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps