[NOSO] des sécessionnistes massacrés par des militaires à Muyuka

Un commandant ambazonien connu sous le nom de Wazuzu, et sept autres sécessionnistes armés ont été tués lundi lors d'un affrontement à Muyuka, à en croire les informations parvenues à la rédaction de Camerounweb. Selon des rapports de sécurité, ils ont été tués lorsque les forces gouvernementales ont tendu une embuscade à leur camp. Certains se sont échappés grièvement blessés, mais aucun soldat gouvernemental n'a été blessé lors du raid. Wazuzu commande l'un des "principaux camps" de sécessionnistes armés dans cette région agitée, informe une source militaire. Depuis 2017, les forces gouvernementales se heurtent à des forces sécessionnistes armées qui veulent que les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se séparent de la nation majoritaire francophone et forment un nouveau pays appelé «Ambazonie». Selon les Nations unies, des milliers de personnes ont été tuées et plus de 530 000 personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays.Début octobre, un dialogue national visant à mettre fin au conflit armé a recommandé de donner une plus grande autonomie aux régions anglophones.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps