[NOSO ]Bamenda,deuxième jours sans circulation dans la ville

Après deux jours du lancement l'opération Clean Bamenda lancée par les forces conjointes de l'armée, la gendarmerie et la police, la circulation est presque inexistante dans la ville. La circulation des motos a été interdite par le gouverneur. Les séparatistes ont riposté en interdisant la circulation des voitures. La population prise entre deux feux est terrée chez elle. Selon les témoignages recueillis surplace, la situation est très mal vécu notamment pour les moto-taximen et les transporteurs qui vivent au jour le jour et comptaient sur leurs recettes quotidiennes pour faire face à leurs charges. L'armée qui a entrepris le ratissage quartier par quartier parle du situation provisoire visant à sécuriser tous les quartiers de la ville et à débusquer les séparatistes qui se cachent au sein de la population. Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions. Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales. Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App