[NOSO] Au moins 9 soldats tués au Nord-ouest

Les attaques ont été perpétrées par des présumés séparatistes dans plusieurs localités le weekend dernier. D’après plusieurs médias, au moins 7 soldats ont trouvé la mort au cours des attaques séparatistes le weekend dernier dans la région du Nord-Ouest. Trois postes militaires ont été attaqués dans les localités de Nkambe, Noni et Ndu le 12 septembre 2021. D’après des sources, des hommes armés ont attaqué à l’engin explosif improvisé un convoi de l’armée sur l’axe Kumbo-Tatum au lieu-dit Kikaikom, suivi de tirs sur le convoi du Bataillon d’intervention rapide de retour de Ndu. Le bilan non officiel est de 7 soldats tués. Il s’agit de Beldou Dankreo, Paul Koyang, Betsou, Tetang Amade, Alima Ngono, Kamara Haman et Wirifal Geremy. Deux soldats, a-t-on appris, ont été tués le 11 septembre 2021 dans une autre attaque dans la localité de Chouame. Pour l’instant, l’armée ne s’est encore prononcée sur ces différentes attaques qui lui porteraient un nouveau coup dur dans la guerre qu’elle mène depuis près de 4 ans avec des séparatistes anglophones dans les deux régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. D’après des ONG, le conflit anglophone a déjà causé plus de 3500 morts dont plus de 1000 soldats. Près d’un million de personnes sont déplacées internes au Cameroun ou réfugiées au Nigeria voisin.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps