[NOSO] Aminatou Ahidjo : ‹‹ Kumba et ses populations souffrent et doutent ››

Samedi 31 octobre 2020, à l’occasion de la journée de deuil national, la fille cadette du tout premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo, a adressé un message de consolation aux populations de Kumba. Une semaine jour pour jour après le massacre de Kumba, Aminatou Ahidjo, la présidente du Conseil d’Administration du Palais des Congrès de Yaoundé, est sortie de son mutisme. Elle a adressé, le samedi 31 octobre 2020, un message aux parents des familles du drame survenu à la Mother Francisca International Bilingual School Complex le 24 octobre 2020. « Toute ma compassion émue et ma profonde sympathie vont à l’endroit des familles du pays tout entier en général, meurtries et traumatisées par des images d’une rare sauvagerie… », a-t-elle écrit dans un communiqué dont actucameroun a eu copie. La fille cadette du tout premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo, condamne fermement cette attaque barbare qui a causé la mort d’innocents enfants. Des enfants qui, selon elle, ont été « sauvagement assassinés parce qu’ils aspiraient à s’éduquer, se former, acquérir des savoirs et des connaissances. Les enfants sont sacrés. » « Un sang précieux d’où germera une postérité héroïque » Suite à ce drame, Aminatou Ahidjo appelle les populations de Kumba à ne pas céder à la peur. Et aux familles des victimes de rester courageuses : « Kumba et ses populations souffrent et doutent. Mais tous, autant qu’ils sont, morts ou vivants, se relèveront et renaitront. Le sang qui reste à la ville et ses valeureuses populations, un sang précieux d’où germera une postérité héroïque », soutient-elle. Et d’ajouter : « que Kumba se saisisse de ce crime barbare et cruel contre des innocents et l’enfance, pour démanteler le complot contre l’avenir de notre pays tout entier ». Rappelons que le samedi 31 octobre 2020 était journée de deuil national en hommage aux victimes du massacre de Kumba. A l’occasion de cette journée, « les drapeaux seront mis en berne toute la journée sur l’étendue du territoire national ». Peut-on lire dans l’article 2 du décret présidentiel signé le mercredi 29 octobre 2020.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App