Non, l'Italien Piccini n'a pas abandonné le projet de construction du stade d'Olembé

Et c’est la énième fois que l’on prétend que l’entreprise italienne a abandonné le projet de construction du stade d’Olembe (60 000 places), une banlieue de Yaoundé, la capitale du Cameroun. Un tour sur le site d’Olembe ne permet pas d’affirmer que l’entreprise italienne a quitté les lieux. Bien que le chantier soit fermé au public, l’on aperçoit tout de même des employés à l’ouvrage. Des camions entrent et sortent du lieu où se dresse déjà le stade en forme de nid d’oiseaux. Les responsables de l'entreprise interrogés nous renvoie à un communiqué publié dans la soirée du 19 mars : «Le Groupe Piccini SA dément formellement toutes les assertions de certains médias ou réseaux sociaux insinuant que l’entreprise cesserait ses activités sur le site du complexe sportif d’Olembé et désirerait quitter le Cameroun».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App